L'énergie propre et renouvelable

Confinement : les Français ne consomment pas plus en électricité et en gaz

On pourrait penser qu’être confiné chez soi augmenterait la consommation d’énergie. Selon certains fournisseurs, les Français ne dépensent pas plus qu’en temps normal en matière de chauffage et d’électricité. Comment est-il possible d’observer une stabilité voire une baisse de la consommation énergétique alors qu’on reste chez soi ?

Une consommation stable

Cela fait aujourd’hui plusieurs semaines que la France est entrée en période de confinement pour éviter la propagation du nouveau coronavirus. Si la plupart des Français se sont attendus à une hausse de leur consommation énergétique, c’est avec surprise qu’on constate que ce n’est pas toujours le cas.

En effet, depuis le confinement, la consommation de gaz moyenne a chuté de 7 %. Il est vrai que cette diminution s’explique en majeure partie par la fermeture des commerces non essentiels, notamment les restaurants et certains fast-foods.

Qu’en est-il de l’électricité ?

Selon, Elizabeth Borne, du Ministère de la Transition écologique, la consommation électrique moyenne a augmenté d’un petit pour cent, ce qui signifie que les chauffages restent toujours en marche quand les occupants du logement sont absents la journée.

On constate que l’isolation thermique des habitations est un facteur extrêmement décisif sur la consommation d’électricité des Français. Cependant, les employés qui ont recours au télétravail voient une consommation augmenter et pour limiter les dégâts, le comparateur électricité est une solution envisagée par plus en plus de Français.

Comparer les offres pour faire des économies

Un travailleur qui passe logiquement 35 heures sur son lieu de travail et qui doit brancher son ordinateur à la maison  verra probablement sa facture d’électricité augmenter.

Pourtant, face à la préoccupation des Français, la consommation n’est pas montée en flèche puisque certains ont pris le soin de veiller à éteindre les appareils, à ne pas laisser les lumières allumées en vain, etc dans le but de contrôler leur consommation et leurs factures mais aussi pour des questions écologiques, surtout en cette période de transition énergétique.

Par ailleurs, les comparateurs d’offres énergétiques sont disponibles et aident les habitants à faire des économies sur leurs factures d’énergie.

Une baisse de la consommation grâce aux regroupements familiaux ?

La hausse de la consommation d’électricité était prévue par tous et pour tous. Pourtant, c’est une baisse qui est constatée avec un pourcentage global de 11 % de moins entre le début du confinement et fin mars.

Selon une étude menée par un groupe spécialisé, les regroupements familiaux permettent de faire des économies d’énergie. Ces personnes représentent 27 % des foyers qui ont pu diminuer leur consommation d’énergie de 20 %.

En revanche,5 foyers sur 100 observent une hausse de 60 % de leur consommation sur la même période. L’évolution du rythme de la consommation dépend du mode de vie et des habitudes pré-confinement et pendant le confinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *