L'énergie propre et renouvelable

RTE teste le stockage d’énergie éolienne à grande échelle

Le premier gestionnaire d’électricité français expérimente de plus en plus d’innovations en matière de stockages d’énergie, notamment grâce à des batteries. Selon la société, ce serait une première mondiale. Cette nouvelle innovation de stockage par batteries débutera à la mi-novembre avec une phase de test qui durera six mois jusqu’à sa mise en service prévue en mai 2021.

Une innovation pour stocker de l’énergie verte

À Fontenelle, en Côte-d’Or, dix conteneurs sont arrivés récemment chargés de batteries afin de commencer les tests de stockage de l’énergie éolienne. Cette innovation a été approuvée par la Commission de régulation de l’énergie (CRE) en 2017 et réside dans le stockage du surplus de l’électricité éolienne, jusqu’ici perdu. De plus, cette innovation passera par une gestion automatisée du réseau électrique et du surplus, annonce l’entreprise RTE.

Ce projet se déroulera de novembre 2020 jusqu’en 2023 et aura pour but d’expérimenter les batteries créées pour l’occasion. Par ailleurs, le budget total de cette expérience grandeur nature est de 80 millions d’euros.

Objectif numéro un : éviter les pertes d’énergie

Lorsqu’une éolienne est en pleine production d’énergie, il se peut que le vent soit beaucoup trop fort et trop puissant pour que toute l’énergie transformée par l’éolienne soit transportée vers le réseau électrique. C’est pour cette raison que les ingénieurs ont travaillé sur des batteries qui permettront dans le futur de stocker cette énergie afin de la rediffuser lorsque le vent sera plus calme et que le réseau électrique sera moins saturé. Pour stocker toute cette énergie éolienne, les batteries utilisées auront été créées spécialement pour l’occasion et seront de type lithium-ion NMC, c’est-à-dire nickel, manganèse et cobalt.

Sur le site où cette expérimentation aura lieu, de nombreuses batteries ont été entreposées et représentent déjà une unité de stockage de 24 mégawattheures, ce qui correspond à une production de 5 éoliennes ou à la consommation de près de 10 000 foyers.

L’Europe : recordman des énergies renouvelables

Pour la première fois dans l’histoire de l’Europe, en juillet 2020, le total de l’énergie produite par les énergies renouvelables a dépassé la production faite par les énergies fossiles. Dans le détail, les énergies fossiles n’ont produit que 34 % de l’énergie totale alors que les énergies renouvelables ont permis de produire 40 % de l’électricité. Grâce à cet inversement, les émissions de CO2 ont été réduites de 23 %.

Grâce à la crise sanitaire du Coronavirus et le confinement obligatoire de plusieurs pays, la demande en matière d’électricité a reculé de 7 %, ce qui a eu pour effet de stopper la production des centrales à pétrole et à charbon. À l’inverse, les énergies renouvelables n’ont cessé de progresser : 11 % de plus au premier semestre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *