L'énergie propre et renouvelable

2025 : l’énergie renouvelable sera la première source d’électricité

Une bonne nouvelle en cette année 2020 : dans cinq ans, l’énergie renouvelable sera reine. L’éolien, le solaire et l’hydraulique n’ont pas flanché face au Coronavirus. Et ils continuent de se battre face au charbon qui, lui, devrait perdre le combat en 2025.

La capacité mondiale de production d’énergie renouvelable croit en 2020

Il est encore tôt pour l’affirmer, mais malgré les deux confinements subit en 2020, la capacité mondiale de production d’énergie renouvelable est dans la bonne voie pour augmenter de 6 % en 2020. Selon le rapport « Renewables 2020 » de l’agence internationale de l’énergie (AIE), cette capacité est en baisse par rapport aux nouvelles installations de 2019. La demande mondiale d’énergie est en baisse de 5 %, mais face à cela, l’électricité provenant des technologies renouvelables devrait augmenter de 7 % à l’échelle mondiale.

Comparée à l’énergie fossile, l’énergie propre résiste bien. 90 % de l’augmentation de la capacité énergétique mondiale totale provient d’une source verte. Trois sources se démarquent afin de produire de l’énergie et de l’électricité verte : l’éolien, le solaire et l’hydraulique.

Les grandes puissances mondiales se mobilisent pour l’énergie verte

En effet, la Chine et les États-Unis sont les deux pays qui ont et qui vont permettre d’augmenter la capacité mondiale de production d’énergie propre. La Chine vient d’inaugurer deux méga-barrages et les États-Unis sont motivés afin de combler leur retard. En 2020, à eux seuls, ils ont ajouté 200 gigawatts de capacité.

En réalité, le monde entier se mobilise afin de faire passer l’énergie verte en tant que première source de production d’électricité au monde. L’objectif est de mettre fin à la domination du charbon.

Les énergies renouvelables plaisent de plus en plus aux investisseurs

Les valeurs boursières des énergies traditionnelles sont en pleine chute depuis le début de l’année 2020. Le charbon n’a plus la cote auprès des investisseurs. L’éolien et le solaire est le duo sur le devant de la scène. Leurs valeurs boursières ne cessent d’augmenter. Les assureurs, les banques et fonds de pension se bousculent pour acquérir directement des parcs éoliens et solaires.

L’hydraulique ne reste pas sur le banc de touche. Cette énergie renouvelable se trouve juste derrière ses camarades et plaît tout autant aux investisseurs. Le solaire, quant à lui, sera bientôt moins cher que l’or noir dans la plupart des pays. Cette énergie représente un marché mondial de 260 milliards de dollars.

La France est en retard en ce qui concerne l’énergie éolienne. Elle s’inspire de ses voisins pour développer son parc, et petit à petit commence à faire en sorte que cette énergie compte sur son territoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *