L'énergie propre et renouvelable

Rénovation énergétique des bâtiments : les PME aussi ont droit à leur aide fiscale

C’est officiel, depuis octobre dernier, les petites et moyennes entreprises bénéficient d’un crédit d’impôt pour les aider dans leurs rénovations énergétiques. Les locaux nécessitant un rafraîchissement, notamment ceux pouvant accueillir une installation privilégiant les énergies renouvelables, vont pouvoir vivre une seconde jeunesse.

Se lancer dans des travaux de rénovation énergétique

Vous êtes à la tête d’une PME propriétaire de ses locaux et vous souhaitez rénover au mieux cet espace dans lequel vous et vos collaborateurs travaillés ? Des aides ont vu le jour en octobre 2020 pour vous accompagner dans ce projet. Un crédit d’impôt pouvant atteindre le montant de 30 % des dépenses éligibles dans la limite de 25 000 € par entreprise. Ces travaux éligibles concernent l’isolation, le chauffage et la ventilation. En Outre-mer, et uniquement en Outre-mer, la protection contre le rayonnement solaire et la climatisation est incluse.

Peu importe le secteur d’activité, cet avantage fiscal est destiné aux TPE et aux PME soumises à l’impôt sur le revenu ou l’impôt sur les sociétés, propriétaires ou locataires de leurs locaux et s’engageant à réaliser des travaux d’amélioration d’efficacité énergétique de leurs bâtiments. Alors concrètement, comment ça se passe ? Tout d’abord, il faut avoir un plan d’action. Les entreprises ayant beaucoup de matières premières à déplacer vont devoir trouver une alternative temporaire. Il est possible, pour cela de louer des box ou bien d’installer des tentes de stockage. Certaines de ces tentes peuvent même accueillir des bureaux temporaires sur toute la durée des travaux.

Il va falloir aussi dresser la liste des travaux à réaliser : isolation et chauffage, isolation, chauffage et ventilation, seulement chauffage… Puis, rechercher des prestataires capables de réaliser ses travaux en vous certifiant de la qualité et vous donnant une date d’échéance.

Une aide faisant partie du plan de relance du gouvernement

Le gouvernement français a annoncé un plan de relance pour encourager la rénovation des bâtiments. Le crédit d’impôt n’est qu’un point parmi tant d’autres. Avec un budget d’environ 200 millions d’euros, il ne représente qu’une petite part des mesures.

D’autres mesures ont vu le jour ou bien ont évolué. Par exemple, MaPrimeRénov’, une prime destinée aux particuliers a vu ses critères de sélection s’élargir afin d’augmenter le nombre de personnes pouvant en bénéficier. Cette prime est rapidement versée dès le déclenchement des travaux. Les bâtiments publics sont aussi dans la ligne de mire des élus. Leur rénovation va être, pour une partie, prise en charge via un plan de rénovation dédié.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *