L'énergie propre et renouvelable

La micro-éolienne : installer une éolienne domestique en zone urbaine

Les énergies renouvelables sont la solution pour notre avenir, l’avenir de nos enfants, de nos petits-enfants et l’avenir de la planète. Des nouveautés prennent place sur le marché tous les ans afin de faciliter la production d’énergie via ces énergies renouvelables. Aujourd’hui, en France et dans plusieurs pays, il est possible d’installer son éolienne personnelle. « Pour ça, il faut avoir un grand terrain et des voisins conciliants », cette phrase était vraie avant, plus maintenant. Grâce aux micro-éoliennes, peu importe les voisins et peu importe la présence ou non d’un jardin, il est possible de produire de l’énergie par la force du vent.

La micro-éolienne, la benjamine de la famille du petit éolien

La micro-éolienne est la plus petite éolienne présente dans la famille du petit éolien. Cette famille propose des éoliennes idéales pour les particuliers, aussi appelées des éoliennes domestiques. Il est impossible de la confondre avec ses sœurs, car elle est physiquement très différente.

Une micro-éolienne va se distinguer des autres grâce à son nombre de pales, à sa dimension et à son fonctionnement. Alors que la plupart des éoliennes domestiques sont composées de 3 pales, la micro a 5 pales. Cela peut paraître bizarre, un nombre supérieur de pales alors qu’elle est censée être plus petite. C’est tout simplement pour facilité sa prise au vent. Les pales sont plus petites, une micro-éolienne a un diamètre compris entre 50 centimètres et 1,20 mètre. Bien plus simple d’utilisation, elle peut être arrêtée et redémarrée en très peu de temps. Cela peut être un réel avantage dans les zones touchées par des tempêtes ou soumises à des vents violents.

Utiliser à bon escient une micro-éolienne domestique

Les micro-éoliennes verticales sont idéales pour les zones urbaines. Elles sont plus petites, plus légères, mais leur rendement est aussi inférieur à celui d’une éolienne à axe vertical ou horizontal. Le côté micro fait baisser la puissance maximale de l’éolienne aux environs de 200 watts.

Cela est plus faible, mais reste intéressant pour un foyer. Cet équipement a su faire sa place au sein de nombreux ménages, notamment les foyers installés en centre-ville. Il a aussi su se rendre utile pour d’autres éléments. Les personnes possédant un voilier et aimant faire des week-ends en mer, ont tout de suite compris qu’une micro-éolienne pouvait leur apporter de l’électricité en pleine mer, un confort inestimable. Certaines villes impliquées dans les énergies renouvelables ont choisi d’installer des micro-éoliennes afin d’alimenter les lampadaires publics. Petit à petit, le micro-éolien de fait sa place et devient une normalité dans l’utilisation du vent pour produire de l’électricité.

Installer ce type d’éolienne chez soi

Vous êtes convaincu par les atouts d’une micro-éolienne ? Vous avez envie d’en installer une sur votre toit, sur un de vos pignons de maisons ou bien de proposer à la copropriété où vous vivez d’en installer une sur le toit de votre immeuble ? Il y a quelques étapes à respecter avant de se lancer dans les démarches.

Une micro-éolienne est moins voyante, moins bruyante et moins encombrante qu’une éolienne domestique lambda. Toutefois, il est important de se renseigner auprès du PLU, le Plan Local d’Urbanisation, de la ville ou la commune où vous vivez pour savoir s’il y a des conditions ou des restrictions pour l’installation de ce type d’équipement. De plus, pour être certain de l’utilité de cet achat et de cette installation, vous allez devoir faire des tests. Certaines éoliennes ne sont pas adaptées à toutes les régions. Renseignez-vous auprès de différents constructeurs pour trouver la micro-éolienne parfaite, celle qui saura utiliser le peu de vent présent dans une région, ou se réguler face aux vents violents s’imposant dans d’autres régions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *