L'énergie propre et renouvelable

Maison 100 % autonome : opter pour un habitat à faible consommation d’énergie

Tous les ménages consomment énormément d’énergie et il est important de trouver des solutions pour diminuer cette consommation. Vous réfléchissez à votre prochain logement et vous souhaitez faire un geste pour la planète, les générations futures et votre porte-monnaie ? Pensez aux maisons autonomes. Ces maisons visent l’indépendance énergétique en utilisant d’ingénieux systèmes et installations de chauffage, d’électricité et d’eau.

Construire une maison autosuffisante en électricité

Réaliser une maison totalement autonome est un très beau projet, un bel objectif. Toutefois, il est important de connaître les avantages et les inconvénients du projet avant de se lancer. Vivre dans une maison 100 % va engendrer des changements dans la vie des habitants. Les habitudes ne seront plus les mêmes.

Les maisons autonomes ont la capacité de produire leur propre électricité pour tous les postes de consommation. L’installation choisie devra être suffisante pour faire fonctionner le chauffage électrique de la maison, l’éclairage, la cuisine, l’eau chaude et les équipements électroménagers que vous utilisez au quotidien. Au sein des énergies renouvelables, vous avez trois options. Vous pouvez choisir l’éolien en installant une ou plusieurs éoliennes domestiques, le solaire en installant des panneaux solaires ou bien, vous pouvez installer dans votre logement une chaudière à micro-cogénération. Il est possible, de combiner plusieurs de ces options. Pour faire le bon choix, tourner vous vers des spécialistes. En fonction de votre maison, de votre région et de votre exposition, ils vont pouvoir vous dire qu’elle est la meilleure option.

Réaliser un espace intérieur autonome en chauffage

Une maison autonome est autonome sur plusieurs points, dont le chauffage. Dans les logements déjà créés, le chauffage et l’isolation peuvent être de vrais points noirs pour l’écologie et pour votre portefeuille. Les professionnels de l’économie d’énergie peuvent vous le confirmer, seul un logement bien isolé peut être 100 % autonome. Avant de choisir comment vous souhaitez chauffer votre intérieur, il faut donc faire un point sur tous les endroits dans votre logement où l’air peut s’enfuir : les murs, les portes, les fenêtres, le toit et le sol.

Une fois cette démarche réalisée et l’isolation bien terminée, vous allez pouvoir choisir votre système de chauffage idéal. Vous pouvez opter pour un poêle à bois, la solution la plus économique et accessible, un chauffage solaire passif ou bien un plancher chauffant à énergie solaire par exemple. Bien sûr, si vous optez pour une solution solaire, vous allez devoir faire une étude de votre logement pour connaître le taux d’ensoleillement et définir la faisabilité ou non de votre projet.

Avoir une petite autonomie en eau

En France, tous les logements doivent être raccordés au système d’eau, c’est une obligation. Mais ce raccordement ne va pas vous empêcher de diminuer votre consommation. Pour cela, vous devez étudier quels sont vos dépenses en eau actuellement, et quels sont vos besoins. En mettant en place de nouvelles installations dans votre nouveau logement, vous allez pouvoir diminuer votre consommation et donc vos dépenses. Votre facture d’eau sera beaucoup moins élevée. Ces installations sont parfois surprenantes, notamment dans une maison moderne. Ce sont, tout simplement, de nouvelles habitudes à prendre.

Afin d’économiser le maximum de litre d’eau dans une journée, les postes de consommation les plus importants peuvent être optimisés. Vous pouvez installer un récupérateur d’eaux de pluies. Cette eau, une fois traitée et filtrée, pourra être utilisée pour l’arrosage de votre jardin, l’utilisation de vos toilettes ou la réalisation de vos lessives. Bien sûr, cette eau ne sera pas une eau potable. Pour aller plus loin, vous pouvez installer des toilettes sèches. De nombreux magasins spécialisés proposent des toilettes sèches très agréables et s’adaptant totalement à nos intérieurs. Dernière optimisation pouvant être mise en place dans un logement autonome : l’installation d’un chauffe-eau solaire.

En mettant en place tous les éléments présents dans cet article, vous allez obtenir une maison 100 % autonome, agréable à vivre et non-néfaste pour l’environnement. Le budget de construction peut être conséquent, mais sur le long terme, vos factures d’électricité, d’eau et de gaz vont fortement diminuer. La réalisation d’un logement autonome se fait dans sa globalité. Faire appel à des professionnels est la meilleure solution pour connaître et mettre en place des astuces pour gagner en fraîcheur, en isolation et en indépendance énergétique, été comme hiver.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *